« Et maintenant que vais-je faire? »

  C’est la question angoissante que je me pose à la fin de mon livre. Or, la diffusion de ces écrits a été riche en surprises et j'ai eu matière à m'investir, toujours avec la même passion, sur des événements assez singuliers.

  Par ailleurs et en parallèle, je cherche à lever des zones d'ombre sur le parcours de personnages importants pour moi: mon père et mon grand-père paternel, en mobilisant, pour le deuxième, toute mon énergie de même que toutes les Instances possibles de l'Administration française, tant en Guyane qu'en Métropole. J'ai commencé* à amasser suffisamment d'éléments pour m'engager dans un processus de "réhabilitation" dénué de toute considération juridique – ce qui serait d'ailleurs peine perdue compte tenu de l'aboutissement des combats déjà menés par certains – ayant pour objectif de rédiger ce que j'appelle provisoirement le "plaidoyer d'un petit-fils de bagnard". J'ai peu d'espoir de voir publier ce document à cause de la censure, sachant que j'égratigne sérieusement la justice, notamment militaire mais j'estime que ce travail est indispensable, pour mon honneur, et plus généralement celui de ma famille...

  L’intérêt que je porte à ces démarches constitue par ailleurs pour moi un exutoire indispensable aux soucis journaliers.

*Certains éléments sont déjà rapportés dans le document qui suit, titré "Rencontre insolite en Guyane".

Retombées complètement inattendues de mon récit.

  Les deux reportages qui suivent ont comme point commun d'exprimer des valeurs fortes de solidarité et d'amitié et de montrer combien le monde est petit !

  Le premier rapporte comment, par une coïncidence extraordinaire, deux camarades de classe de l'EMPT se sont rencontrés en Guyane, dans les années 90, sur le territoire où mon grand-père paternel finit ses jours, en tant que relégué, un demi-siècle plus tôt.

  Dans le second, le Directeur d'une chaîne de radio réunionnaise, originaire de ma région, nous remémore, de manière émouvante, le séjour dans ma famille, au début des années 60, de notre ami commun, Maire de la Préfecture Saint-Denis et ancien député.

Rencontre insolite en Guyane.

  Ce document rapporte, en sus de l'événement concerné, un bref commentaire sur les bagnes de Guyane, un résumé du parcours de mon grand - père et de mes premières discussions sur sa condamnation et la reconstitution de l’origine du RSMA (Régiment du Service Militaire Adapté). Une version plus allégée, limitée à l'événement principal que j'ai intitulé "une aventure humaine assez exceptionnelle" est disponible ici

Les deux acteurs de cette aventure et ma complice, tous trois AET :

- Claude Fournier, « touriste et explorateur » à Saint-Laurent.

- Jean-Claude Diaz lors de sa prise de commandement du GSMA, en présence du Député-Maire Léon Bertrand, du Sous-préfet et du Général Comsup.

- Lina Lourel, Saint-Laurentaise.

acteurs réduite

Gilbert Annette et les deux frères Cartier

Les acteurs mis en scène dans ce témoignage (en dehors bien sûr de mes parents) :

- Les deux frères Cartier et Gilbert Annette à l’EMPT de Tulle

- Gilbert Annette Maire de Saint - Denis - de - la - Réunion

- Bernard Colomb, originaire d’Usson - en - Forez (42) Directeur de la radio « Plus FM » à La Réunion

acteurs Gilbert - Copie

Extrait essentiel du courrier envoyé par mon père le lendemain du Noël 58 aux parents de Gilbert (copie m’ayant été expédiée par ce dernier)

lettre Gilbert

Autres retombées inespérées:

Les témoignages suivants sont l'expression de signes de reconnaissance mutuelle et de liens affectifs indéfectibles entre enseignants et élèves de l'EMPT. Le hasard faisant bien les choses, il se trouve que j'ai eu le plaisir de me rapprocher de deux d'entre eux, ces contacts n'ayant fait que renforcer les liens d' amitié avec le premier et donné lieu pour moi à une relation quasiment filiale avec le second. La complicité entre nous, déjà existante pour l'un, spontanée pour l'autre, m'ont même permis d'entrer dans une partie de l'intimité des personnages, ce que j'interprète comme un juste retour de mes "confidences littéraires"...

Notre super - prof de Physique-Chimie en classe de 1ère TM1. 

Fred déf

Une dose de bonheur partagée avec l'un de nos anciens moniteurs d'atelier.